Caveabulles.fr

Au cours d’une rencontre des ministres de l’Agriculture du G20, le gouvernement chinois a fini par reconnaître 45 appellations de vin de Bordeaux. A travers cette décision, le gouvernement veut s’en prendre à la contrefaçon car on sait que ce pays est en proie aux contrefaçons.

Avec des producteurs et exportateurs de vins français qui sont constamment inquiets et la Chine continue sa politique visant à lutter contre la fraude, vraie catastrophe dans le monde viti-vinicole depuis de nombreuses années.

Jeudi, lors d’une réunion des ministres de l’Agriculture du G20 en Chine, la Chine a annoncé qu’elle « reconnaissait 45 appellations de vin de Bordeaux ». Cette prise de position a été appréciée par les professionnels du vin français. D’après, des spécialistes les faux vins exportés représentent 40%.

Disons que les vins de Bordeaux, qui subissent le revers de leur succès sont copiés en chine. La majorité des temps, ce sont des vins médiocres qui sont présentés comme de grands vins de Bordeaux avec des étiquettes brutes ressemblant aux originales. De plus, de vraies bouteilles vides sont récupérées pour ensuite être remplies de vins dont la qualité est mauvaise, ou encore d’eau ou de vinaigre. Ce qui suffit à abuser aisément les consommateurs peu vigilants.

Cecile

A propos de Cecile

Voir tout ses articles

Cécile. Fille de vignerons dans le sud de la France. Le Vin est devenu une grande passion très jeune, au point d'en faire maintenant mon métier en conseillant les sommelier de grands restaurants à travers le monde.

Cela pourrait également vous intéresser