Caveabulles.fr

Au cours du premier Foodtech Forum LSA, qui a été organisé à Paris le mardi 5 juillet 2016, les professionnels du secteur alimentaire ont décodé les participations de la Foodtech et fait le pourtour d’une collaboration avantageuse avec la jeune pousse. Le but est que les grandes entreprises et les start-up puissent se réunir pour travailler afin de créer l’alimentation du futur.

En fait, la Foodtech est le mélange de l’alimentation et de la technologie et celles-ci représentent l’avenir de la production’ alimentaire du futur. « il est question de rendre meilleur la qualité, de mieux sécuriser l’alimentation et rendre transparent la production, mais également offrir une pédagogie concernant les produits, créer des produits qui respectent l’environnement, faire évoluer des compétences et l’emploi dans l’univers alimentaire mais aussi consolider le leadership de l’industrie alimentaire française », souligne Jean-Philippe Girard, Président de l’Ania au cours du premier #Foodtech Forum LSA organisé à Paris le mardi 5 juillet 2016.

Il considère que la digitalisation est un enjeu important qui propose de nouvelles opportunités d’interaction avec les consommateurs. « Grâce à la digitalisation il ne s’agira plus de s’arrêter aux messages publicitaires. Il s’agit maintenant de trouver les vrais mots sur le produit et il faut donc modifier l’attitude sociétale. » Poursuit, David Garbous, directeur marketing stratégique Fleury-Michon. Mais il faut comprendre que la foodtech est une véritable occasion.

Cecile

A propos de Cecile

Voir tout ses articles

Cécile. Fille de vignerons dans le sud de la France. Le Vin est devenu une grande passion très jeune, au point d'en faire maintenant mon métier en conseillant les sommelier de grands restaurants à travers le monde.

Cela pourrait également vous intéresser