Caveabulles.fr

L’expédition de colis est une étape importante pour toute entreprise. Elle renvoie une image au client et joue ainsi dans son appréciation de son expérience d’achat. Pour ses raisons, la préparation d’un colis n’est pas à prendre à la légère. Voici des éléments clés pour savoir comment faire un colis.

Le choix de l’emballage

Différents types d’emballage existent. Ils doivent être choisis en fonction de la nature du produit, sa taille, sa fragilité, etc. Tandis qu’un produit fragile nécessite un emballage résistant, un produit qui ne l’est pas peut-être envoyé dans une pochette (comme c’est couramment le cas pour les vêtements, par exemple). La résistance de l’emballage est à déterminer avec sérieux. En effet, les colis sont manipulés par de nombreuses personnes et pas systématiquement avec douceur. Il est également préférable que la taille de l’emballage soit adaptée au produit à envoyer. Un emballage trop grand risquerait d’engendrer un endommagement du produit.

Bien emballer un colis

Après le choix de l’emballage, la stabilisation du produit doit également être prise en considération pour savoir parfaitement comment bien emballer un colis. Différents matériaux permettent de stabiliser la marchandise tels que le papier bulle, par exemple, qui s’avère être efficace pour protéger les produits fragiles. Il existe également la méthode de calage. Cella avec des coussins d’air par exemple permet au produit de ne pas se cogner au niveau des angles lors des manipulations. La méthode de calage permet en l’occurrence de pallier le problème d’un emballage trop grand. Comment préparer un colis correctement diffère aussi en fonction du nombre de produits à envoyer. Si plusieurs produits sont envoyés simultanément, il faut organiser leur répartition méthodiquement. Ainsi, le plus lourd sera situé au fond du carton et les autres sont à placer autour puis au-dessus.

En ce qui concerne la fermeture du colis, deux principales méthodes existent : le cerclage et le ruban adhésif. La fermeture par ruban adhésif peut être effectuée de manières différentes en fonction du poids du colis. Quant au cerclage, il est très efficace mais il présente un risque : le colis risquerait de s’accrocher et se déchirer. Enfin, la dernière étape consiste à appliquer les étiquettes d’envoi en s’assurant de la visibilité de l’adresse du destinataire ainsi que celle de l’expéditeur. Les étiquettes spéciales « fragiles » et « international » doivent bien figurer sur l’emballage le cas échéant.

Corinne

A propos de Corinne

Voir tout ses articles

Je suis ici pour relayer des informations en dehors du Vin. J'espère que les lecteurs assidus ne m'en voudront pas trop :)

Cela pourrait également vous intéresser