Péages autoroutiers: augmentation en vue dès 2018

Les automobilistes verront leur poche saigner davantage à partir de l’année passée, car les prix des péages vont augmenter de 0,3% à 0,4% chaque année à partir de 2018 à 2020. C’est une annonce faite par le secrétaire d’État aux Transports Alain Vidalies. Il s’agit de lancer un plan d’investissement d’un milliard d’euros en vue de moderniser le réseau autoroutier français. Le financement de ce plan sera fait par les collectivités et les automobilistes à travers cette augmentation des tarifs de péages.

En clair, cette hausse va donner la possibilité de financer environ trente cites routiers choisis avec en prime, la construction des échangeurs, d’écoponts, des murs antibruits, et des aire dédiées au covoiturage, d’écoponts. Il faut dire aussi que ce plan qui a été signé par le chef de l’Etat générera 5000 emplois à partir de 2019.

Le secrétaire d’État a d’ailleurs annoncé qu’il va inviter les préfets des régions à entamer les pourparlers avec les collectivités locales. Il sera question de clôturer les pourparlers à partir du 30 septembre et « lancer les premiers travaux en décembre 2017 ».

200 millions d’euros pour baisser les embouteillages en Île-de-France

Afin de faciliter la circulation en Île-de-France, la présidente de la région francilienne Valérie Pécresse a décidé de changer la donne. Pour ce faire, elle a indiqué ce dimanche que le Conseil régional va engager 200 millions d’euros à partir de 2021 pour mettre en place un plan afin de réduire les bouchons. Il sera créé des bandes d’arrêt d’urgence sur les autoroutes, créer des aires pour les aires de covoiturage, le minimum de vitesse autorisé au cours des heures de pointe. Pour ce faire, plusieurs solutions sont envisagées.

Pour ce faire, six projets ont été ciblés comme la construction d’une voie rapide reliant Meaux à Roissy, la création d’un pont sur sur la Seine à Melun, le rallongement de l’avenue du Parisis, reliant Sarcelles à Gonesse; la construction d’un pont sur la Seine à Melun, d’une autre escalade du fleuve dans l’Essone, et à Vigneux, afin d’atteindre Orly; une seconde voie sera créée au niveau de la RD30, entre Plaisir et Élancourt; et l’aménagement du pont de Villeneuve-Saint-Georges ».

En 2017, la région va investir millions d’euros dans le guidage intelligent en direct », pour que les « automobilistes puissent voir la route sur le tableau de bord des voitures connectés ». Coût: 5 millions d’euros.

Corinne

A propos de Corinne

Voir tout ses articles

Je suis ici pour relayer des informations en dehors du Vin. J'espère que les lecteurs assidus ne m'en voudront pas trop :)

Cela pourrait également vous intéresser