Caveabulles.fr

Les groupes miniers ont du mal à maintenir leur présence après avoir traversé une année jonchée par des cours en chute. Et en 2016, les groupes miniers comptent encore se maintenir en fermant prochainement certains sites et en dressant de strictes dépenses, selon les analystes.

La Chine très demandeuse en matières premières qui semblait insatisfaite quand la seconde économie mondiale veut faire une transition entre un modèle qui dépend de l’industrie lourde et une croissance nourrie par les services tels que la consommation des ménages.

Simultanément, les leaders du secteur minier ont submergé un marché toutefois défoncé, d’après leurs rivaux, garder leurs débouchés et écarter leurs rivaux moins influent, ce qui a participé autant à la baisse des prix.

La tonne de minerai de fer a chuté de moins 40 dollars début décembre, atteignant son niveau le plus bas depuis 2009. Le cours du charbon thermique a baissé de 80% comparé à un sommet de 2008 alors que le pétrole atteint son niveau le plus bas.

L’asthénie des cours a fait des dommages dans les entreprises moins solides faisant face à un étouffement provoqué par leurs coûts de production relativement plus élevés. De même, elle a privé plusieurs gouvernements, comme celui de l’Australie, de milliards de dollars de recettes budgétaires.

Un leader tel que le britannique Anglo-American va diminuer ses effectifs de près des deux tiers et procédé à la fermeture des mines improductives. Glencore a aussi renforcé sa cure d’économie, diminuant ses investissements et vendant des actifs.

« Il suffit juste de regarder le cours de n’importe quelle action pour s’apercevoir que c’est une année absolument terrible pour les matières premières et les sociétés minières », détaillé à l’AFP Andrew Driscoll, analyste chez CLSA.

Le boom a fait long feu

L’entreprise anglo-australienne BHP Billiton, qui est l’une des plus grandes entreprises au monde a remarqué que son action baissé à Sydney de plus de 40% en 2015 alors que celle de son concurrent Rio Tinto a enregistré une perte de 26%.

Corinne

A propos de Corinne

Voir tout ses articles

Je suis ici pour relayer des informations en dehors du Vin. J'espère que les lecteurs assidus ne m'en voudront pas trop :)

Cela pourrait également vous intéresser